Bonjour       S'incrire à la news Letter           visiteurs jour : 14     Total clics   :   40706

TROP c'est TROP!
Résistons, soyons dissidents

Chercher 

Coucou et merci Merci            




 
 
Clics 187

Aux Français

Intro

Après de Gaulle et 40 ans d'alternance entre une gauche et une droite toutes deux aux ordres des oligarchies de Wall Street et de la City (pour faire court) le peuple français épuisé s’est laissé prendre au miroir aux alouettes d’ Emmanuel Macron. Venu à la politique avec le Parti socialiste qui n’était plus socialiste depuis que Mitterrand avait nommé Fabius premier ministre, malgré une tentative de Lionel Jospin auteur avec Martine Aubry des 35 heures. Emmanuel Macron se disait ni de gauche ni de droite et promettait un avenir meilleur. Il promettait les réformes indispensables, devenus urgentes, que le peuple s’obstinait à refuser et que ses prédécesseurs n’avaient osé faire. Emmanuel Macron représentait le renouveau.


Bien sûr, la France était à réformer de toute urgence il lui fallait en particulier alléger les charges pesant sur ses entreprises provoquant le chômage massif actuel. Il fallait supprimer l'excès d’imposition des riches qui les conduisait à ne plus investir en France et même à la quitter quand ils n’étaient pas déjà partis. Il y avait également les inégalités criantes des multiples régimes de retraite sans oublier la retraite des parlementaires et des ministres, Nicolas Sarkozy avait bien réformé un peu les retraites des fonctionnaires, mais sous les huées des français et de façon imparfaite. Revenons aux grandes réformes urgentes de la France, il y avait aussi à réduire le nombre des parlementaires, bien trop coûteux pour notre vieux et très cher pays.


Bien sûr, tout le monde savait d'où venait Emmanuel Macron, du monde de la haute finance et de la mondialisation dans son aspect le plus négatif du profit sans limite, mais la force de conviction des médias et un grand nombre de gens plus intéressés par le profit que par la France eurent raison du bon sens. Je note au passage que les choses sont bien plus difficiles à traiter que ce que l’on croit parce que si le profit à tout prix est condamnable, la France sans profit ne peut que dépérir. En tout la modération s’impose.


Que les dirigeants de gauche soutiennent Macron ce n'était pas surprenant ils sont nombreux à être démagogues et soumis à ceux qui font l’élection c'est-à-dire les grands médias, mais que les militants tombent dans le panneau, c'est triste. Et puis il y avait ceux qui voyaient en Macron quelqu'un capable de redresser l'économie de la France et de dynamiser les entreprises permettant de faire baisser un peu le chômage. Je dis un peu parce qu'il est bien évident que le chômage ne baissera jamais, l'automatisation, la robotisation, l'intelligence artificielle vont faire subir au monde industriel et aux employés de bureau le même sort que celui du monde agricole avec la mécanisation. Les agriculteurs ont vu leur population diminuer d’un facteur 100. Mais redynamiser l’industrie et les entreprises c’est toujours bon à prendre.


Au moment de l'élection les avis furent très partagés, Macron avait le courage de dire la vérité à propos des réformes à faire, et il était étonnant que les français les plus acharnés à les refuser le soutiennent. Mais face à Marine Le Pen, beaucoup de Français préférèrent s'abstenir. En effet Marine Le Pen fut présente au second tour grâce notamment au Canard Enchaîné qui avait éliminé Fillon de la compétition, Fillon tellement naïf qu'il ne comprenait pas qu’on le poursuive en justice pour avoir fait ce qu’un grand nombre de députés faisaient tout en restant dans un cadre légal qui avait été voté par l'Assemblée nationale. Légal mais immoral ce qu’il reconnut lui même lorsqu’il fut accusé.


“L’affaire Penelope Fillon remonte aux années 90-2000. Une époque où certaines pratiques, aujourd’hui révolues, avaient cours à l’Assemblée nationale.”

quand-les-deputes-se-reversaient-une-part-des-credits-collaborateurs


Le vrai procès aurait dû être celui de ceux qui avaient promulgué ces lois pernicieuses mais comme le véritable but était de permettre la victoire d'Emmanuel Macron ils ne furent pas t'inquiétés


À propos de cette élection il est à noter le silence des médias sur une partie importante des électeurs d'Emmanuel Macron. Il s'agit de ceux qu'il alla chercher à Alger où il déclara que la France avait commis des “crimes contre l'humanité” avec la colonisation, en oubliant délibérément l'assèchement des marécages les mises en culture de terres difficiles, la construction d’infrastructures, de routes, et surtout d'hôpitaux et d'école. Mais, bien sûr tout n’était pas parfait, la population locale n'était pas mieux traités que les ouvriers français dans les usines et les mines françaises au 19e et début du 20 e siècle et l'on peut en dire beaucoup de mal sans qu'il soit besoin d'en rajouter de manière outrancière.

macron-qualifie-la-colonisation-de-crime-contre-l-humanite-tolle-a-droite


Revenu en France voilà qu'il déclare qu'il n'existe pas de culture française, déclaration qui ne pouvait que plaire aux musulmansqui veulent imposer la leur à la France et à l’Europe.


Ces déclarations sont extrêmement choquantes, de la part d'un homme qui veux conduire et représenter un pays et qui en même temps le dénigre et le méprise. Quant au fait que les français n’aient pas réagit c’est tout simplement hallucinant. Ces déclarations ne furent pas commentées par les médias, il ne fallait pas que les Français se rendent compte, mais il est certain qu'elles influencèrent le vote des Français originaires du Maghreb et de l’Afrique.


Ceux qui ne se comportent pas comme les poissons rouges qui tournent en rond dans un bocal et qui à chaque tour oublient ce qu'ils ont vu au tour précédent se rappellent que François Hollande avait été élu avec de nombreuses voix de ces mêmes personnes qui avaient fêté sa victoire à la Bastille en agitant des drapeaux de pays pour la plupart maghrébins. Emmanuel Macron a su récupérer cet électorat qui n’est pas rien (A l’inverse des français!... bon ok j’aurais pas du.)


De plus, nombre de Français dénient la légitimité même d'Emmanuel Macron au motif qu'il a été élu par 20,754 million de votants sur 47,568 d’inscrits, soit moins de 44 %. Il lui a manqué plus de 3 million de voix pour atteindre 50% des inscrits. Si l’on déduit de nombre de français ayant voté Macron pour faire barrage à Marine Le Pen, qui sinon se seraient abstenus et ceux qui l’ont fait en fonction d’intérêts particuliers de nature clientéliste, l'opposition actuelle grandissante à beau jeu de contester sa représentativité même si légalement elle est inattaquable. Elle est inattaquable, on ne doit jamais changer les règles d’un jeu en cour de partie, sauf à ne valoir pas mieux que ceux que l’on combat.


Il fallait évidemment empêcher l'élection de Marine Le Pen même si on partageait certaines de ses idées du fait qu'elle n'aurait pas été en mesure de gouverner tant l'opposition la concernant était violente et prête à tout pour l’en empêcher quitte à détruire un peu plus la France.


La première année de son mandat présidentiel, Emmanuel Macron a fait de nombreuses réformes importantes à marche forcée dont d’importantes réductions d'impôts pour les plus riches dans le but louable de rendre la France attractive aux investisseurs étrangers, mais au lieu de compenser ces réductions d'impôts par des économies budgétaires et une réduction importante des dépenses de l'État, il a dans le même temps augmenter les impôts des classes moyennes qui étaiet déjà à la limite du supportable. Ce fut sa grande erreur, La France est un pays écrasé par les impôts, il n’est plus question d’en créer de nouveaux, il fallait taper dans les dépenses. Cela aurait été également douloureux et c’est en cour, mais cela aurait été dans le bon sens. Il parait qu’il y aurait une grande part de responsabilité de madame Meckel à qui me Président Macron aurait demandé une aide qui lui aurait été refusée.


Réduire les impôts des riches ça rend les français malades, mais si en plus c’est pour les faire payer à la place, là l’erreur est mortelle.


Et puis il s’est attaqué aux automobilistes. Dans un premier temps il a réduit la vitesse sur les routes à 80 km heure au lieu de 90 pour a-t-il dit réduire le nombre d'accidents mortels. Il aurait pu ajouter aussi pour réduire la consommation de carburant puisqu'il est vrai qu'en roulant à 80 au lieu de 90 kms/h on économiser quelques pourcents de ce précieux liquide. Il avait probablement en tête l’idée qu’en consommant moins les automobilistes ne remarqueraient pas les augmentations des taxes des carburants, sauf que lorsque l'on fait un plein on regarde le montant que l'on doit payer et non pas le nombre de kilomètres que l'on va faire avec.


Pour inciter des gens à changer de véhicule et passer à des véhicules propres il a fait durcir les règles des contrôles techniques automobiles de façon très conséquente avec une augmentation de prix très élevé. Le but est clairement de mettre au rebut le maximum de voiture possible particulièrement des diesels. Bien sûr forcer les gens à changer de voiture fait marcher le commerce et l'argent rentre dans les caisses des banques qui prêtent, des concessionnaires et des multinationales de l'automobile mais encore faudrait-il que le peuple ait les moyens de suivre.


Au final, l’augmentation des taxes des carburants et l'annonce de l'interdiction des véhicules diesel d'ici 10 ans ont déclenché une révolte inattendue, celle des gilets jaunes.


Il y a longtemps que l'automobile est une source de revenus considérable pour de nombreux acteurs à commencer par l'État. À force de pousser le bouchon trop loin les choses ont fini par exploser. Bien sûr il y avait l'ardente obligation de favoriser l'écologie, de ne plus polluer la planète et de ralentir le réchauffement climatique mais il n'a échappé à personne que pour le moment il s'agit plus de vœux pieux que de réalité.


S'il y avait une véritable volonté de combattre le réchauffement climatique de façon efficace, ne serait-ce pas à l'ONU d'imposer à tous les pays du monde la taxation du fioul lourd des cargos, des portes conteneurs, des yachts des milliardaires et de même pour ce qui concerne le kérosène des avions. Pour amener les pays à accepter ces contraintes il suffirait d'exclure du commerce mondial ceux qui ne les accepteraient pas. Les exclure présenterait en outre l'avantage qu'il ne pourrait plus commercer et donc polluer la planète par des transports sur mer et dans les airs. Ils seraient vite amenés à rentrer dans le rang. Seulement voilà une telle mesure va réduire un peu l'activité du commerce mondial ce serait peut-être tout bénéfice pour l'écologie mais certainement pas pour les super profite des milliardaires réfléchissons-y!


S'il y avait une véritable urgence ne devrait-on pas réduire les échanges intercontinentaux qui conduisent à des transports sur très longue distance et qui sont de ce fait très pollueurs? Ne devrait-on pas féliciter Trump pour avoir taxé l'acier importé aux États-Unis et favorisé celui produit localement? Le bon sens voudrait que ce genre de taxe soit généralisé sur tout le commerce intercontinental de produits lourds ou encombrants. À ce titre la taxe sur le fioul lourd des portes containers devrait être particulièrement élevée, de 100 % carrément. Le bon sens voudrait que chaque continent soit autosuffisant sans pour autant interdire des échanges bien évidemment la mondialisation présente un certain nombre d'avantages mais, comme en tout, les excès sont nuisibles.


On ne parle plus des accords commerciaux entre l'Europe et le Canada d'une part et les États-Unis d'autre part ces accords vont permettre de mettre en place des autoroutes de porte container sur l'océan Atlantique et d'augmenter encore plus gravement la pollution de la planète mais comme il y a beaucoup de pognon à la clé et bien l'Union Européenne le fera. D'ailleurs c'est déjà fait avec le Canada et il ne serait pas surprenant que les accords aient été discrètement signés avec les États-Unis.


Un autre élément important à prendre en compte est la situation des provinciaux et particulièrement ceux qui ne vivent pas dans de grandes villes mais dans les villages qui se désertifient et perdent tous les services publics, les écoles, la poste, puis les commerçants ce qui condamne les habitants à utiliser leur voiture en permanence pour aller travailler, pour faire les courses, pour emmener leurs enfants à l'école, etc. La faiblesse des revenus les oblige à utiliser des voitures économiques, essentiellement des diesels qui jusqu'à récemment bénéficiaient d’avantages important sur le prix du carburant.


La seule alternative pour eux actuellement est la voiture essence ou électrique et l'électrique coûte très cher avec une autonomie très limité qui oblige à avoir deux voitures. Pourquoi ne pas proposer une Mercedes pour les grands voyages c'est confortable et une Tesla électrique c'est écologique pour la ville et les petits parcours? Une prime de 300.000 € par foyer ferait parfaitement l’affaire. Non mais sans rire?


Si les élites, les médias et nos élus censés nous représenter s'était un peu plus intéressée à la vie des français, ils auraient pu voir venir et anticiper. Il y a bien deux France, celle d'en haut parisienne et celle d'en bas provincial en dehors des grandes villes entourées de cités devenu souvent des zones de non-droit. La France d'en haut ignore à peu près tout de la vie de la France d'en bas. Le gros des investissements va dans les cités qui subissent régulièrement de grandes et multiples dégradations et où la violence est fréquente sans parler de la drogue et de la criminalité.


Il serait temps de mener une politique énergique pour redonner vie aux villages où la pollution est quasiment inexistante et l'art de vivre bien plus proche de la nature que dans les grandes villes où le temps perdu à cause des transports et des bouchons devient très lourd pour l'économie et la santé.

Repeupler les villages sera pas facile il faudrait rétablir tes transports publics qui ont disparus, réutiliser les gares et les voies désaffectées en recherchant des solutions économiques sous forme d'autorail léger style autobus pouvant transporter 50 personnes à 100 km heure de sorte de peu consommer, un conducteur et un receveur qui remplacerait le chef de gare. La gare elle pourrait-être louée à petit prix à un couple changé de l’entretenir. Je croyais qu’on avait pas de pétrole mais qu’on avait des idées? On nous aurait menti?


À ce propos on peut se poser la question: Pourquoi les transports par chemins de fer coûte beaucoup plus cher que ceux en bus alors qu’ils utilisent l’électricité beaucoup moins cher que le fioul pour circuler et qu’il suffit d’un seul conducteur pour emmener de 300 à 600 personnes quand un bus lui est limité à 50 et nécessite deux chauffeurs sur longue distance. IL y a bien sûr l’infrastructure, mais celle-ci est censée faire des économies d’énergies avec des voies ferrés à frottement réduit et peu de montées ou de pentes et jamais d’un fort pourcentage. Il faudrait peut–être mieux intégrer l’entretien du réseau routier dans le coup des transports. C'était une petite réflexion en passant dans l'espoir qu'elle pourrait donner des idées à certains.


La transition écologique en matière de transport n'est pas encore clairement établie, les véhicules électriques présentent de nombreux défauts en termes de coût, d'autonomie, sans parler des batteries nécessitant pour le moment du lithium rare et coûteux et un recyclage en fin de vie si l'on veut réduire la pollution.


Les véhicules diesel consomment en moyenne 20 à 25 % de carburant en moins que les véhicules essence ce qui conduit un rejet de gaz carbonique de 20 à 25 % plus faible et donc bénéficiaire pour lutter contre le réchauffement climatique. Quant aux fines particules et dioxyde d'azote des progrès sont en cours qui rendraient dommage un abandon définitif de cette solution qui de plus peut bénéficier des agro carburants tels l'huile de colza que les agriculteurs utilisent déjà dans de nombreux cas pour leurs tracteurs.


Il est vrai que la concurrence de l'huile de palme leur fait peur et que cette huile est très décriée. Si l'on veut que les pays pauvres arrêtent la déforestation pour vivre de la culture des palmiers il ne suffit pas de les stigmatiser mais de les aider. Ça devrait être le travail de l'ONU. Le jour où l'on se décidera à rendre l'humanité propriétaire de tout ce que peut fournir le sol que ce soit du minerai du pétrole des végétaux, en parts égales, ce sera un grand jour.


Pour en revenir aux moteurs diesels, la pollution dans les grandes villes est très préoccupante et conduit à de graves problèmes de santé. Il n'en va pas de même dans les campagnes ou la dispersion de la population et l'absence de bouchon dans lesquelles les moteurs fonctionnent au ralenti dans de très mauvaises conditions font que l’air des campagnes n’est pas pollué comme celui des villes. Il n'y a donc pas urgence à supprimer les diesels dans les campagnes alors que dans les villes oui, il faut les interdire.


Il y aurait d'ailleurs beaucoup à dire à propos de nos mégapoles où le premier facteur de pollution et sans conteste la surpopulation excessive et les immenses difficultés à circuler. Au temps du Général de Gaulle les technocrates tant décriés avaient inventé les villes nouvelles qui encerclent Paris et lui évitèrent un temps l’engorgement qu'on lui connaît aujourd'hui. Si l'on voulait bien y réfléchir on se tournerait plutôt vers de nouvelles villes nouvelles de sorte à désengorger toutes les grandes villes de France,Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Brest, etc. plutôt que ce grand Paris qui deviendra le grand égout de la France si l’on n’y prend garde. Il est déprimant de constater que les films de science-fiction nous montrent souvent des mégapoles surpeuplées où les gens vivent dans des conditions lamentables. Tout le monde semble trouver cela normal puisque on y va à grand pas, tête baissée.


    A suivre ...


Aux français démocrates

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 15-11-2019.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    20302   dont aujourd'hui :   14    En ligne actuellement :  2      Total des clics   40706