Bonjour       S'incrire à la news Letter           visiteurs jour : 5     Total clics   :   24215

TROP c'est TROP!
Résistons, soyons dissidents

Chercher 

Coucou et merci Merci            




 
 
Clics 819

1 ère action proposée

Les pays de la zone euro doivent emprunter à la Banque Centrale Européenne

Réclamer que les pays de la zone euro n'empruntent plus aux marchés financiers à des taux variables mais à la Banque Centrale Européenne à taux 0,2%. C'est possible, le Premier Consul Bonaparte l'avait décrété en 1801 et jusqu'en 1973 la France emprunta à taux zero à la Banque de France.

Savez vous qu'avec 2000 milliard de dette à un taux moyen de 4% cela fait 80 milliards d'agios par an à donner aux marchés financiers ? Ces 80 milliards seraient bien plus efficace en étant investi dans l'économie du pays et a aider les gens

L'Europe va refusez évidement et les grands médias qui sont tous la propriété des plus riches qui se nourrissent de ces 80 milliards (juste pour la France) feront tous pour nous convaincre que c'est une absurdités. Allez les sans dents rentrez dans le rang!

Rentrer dans le rang c'est ce qu'ils veulent, et bin non. Mobilisons les autres peuples européens à notre cause et en dernier recours menaçons de quitter l'Euro. L'Euro si mal géré et qui fut maintenu si longtemps à un taux de change de 1,6 $ alors qu'il avait été créé à 1,14$ et qu'enfin il y est revenu après avoir dévasté l'Europe du sud....

Vous disposer d'un forum ci dessous pour nous faire part de vos commentaires




Emprunts d'etats

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 18-1-2019.   Titre  


x_Bonnaparte le 28-11-2018. J'ai pas fais la banque de France pour les chiens
Il aura fallu que Pompidou et Giscard fassent voter la loi scélérate interdisant à la France d'emprunter à la Banque de France Nationalisée à taux très bas pour que la dette de la France s'envole à des sommets qui la rendent non remboursable et condamne le peuple Français de payer aux banques privées et aux marchés financiers des intérêts sans fin.



Une dette de 2200 milliards d'euros à 4% coûte chaque année à perpétuité 88 milliards d'intérêts à verser aux marchés financiers et imaginé su le taux d'intérêt monte comme en Grèce à 12 et 14% : 308 milliards par an pour RIEN en retour!

 

Total des visiteurs  :    14283   dont aujourd'hui :   5    En ligne actuellement :  1      Total des clics   24215