Bonjour       S'incrire à la news Letter           visiteurs jour : 7     Total clics   :   43693

TROP c'est TROP!
Résistons, soyons dissidents

Chercher 

Coucou et merci Merci            




 

Injures antisémites, a qui profite ce crime odieux? Pas aux gilets jaunes mais à Macron et aux milliardaires. Les gilets jaunes n'ont pas besoin de l'extrême gauche ni de l'islam qui se dit chez lui en France ni de l'extrême droite qui n'a plus d'extrême que le nom.

Référendum d'initiative Citoyenne : RIC


Les pays de la zone euro doivent emprunter à la Banque Centrale Européenne


Le sens de la vie



Technique du maintien de l'ordre public en France

Les brutalités policières envers les gilets jaunes apellent à se poser des questions sur les méthiodes de maintient de l'ordre public tel que pratiqué par les cadres de la police, les instructions données par les préfets et celles du ministre de l'intérieur.

A première vu on pourrait avoir le sentiment que les ordres et les actions commandées le sont en dépit du bon sens.

Par exemple il parait que la police connait très bien beaucoup de gens qui pratiquent des violences et de la casse dans les manifestations, mais elle n'a jamais instruction de les empêcher de se rendre sur les lieux des manifestations alors qu'elle saurait le faire. Pourquoi les ordres ne sont pas donnés dans ce sens vu que l'on sait que cela conduira à plus de casse et plus de violence?

La casse et les violences rendraient-elles services à nos dirigeants?
Il est claire que tout ce qui décrédibilise les manifestants est bon à prendre pour un gouvernement qui cherche à imposer. A la décharge du gouvernement les syndicats français sont exécrables dans le dialogue. Pour les syndicats français dialoguer c'est imposer leur point de vu et augmenter les avantages acquis sans tenir compte des réalités économiques.

L'autre élément qui interpelle c'est que malgré les émeutes de banlieues des années précédentes, d'une rare violence, il n'y avait jamais eut d’œil crevé ou de main arrachées. Voilà qu'avec les gilets jaunes les accidents se multiplient. Les mauvaises langues vous diront que les gilets jaunes ne sont pas de bon clients ils ne votent pas comme leur disent les grands médias. Elles se trompent, jamais le gouvernement de la France n'aurait des méthodes d'aussi basse politique politicienne. De plus cela supposerait que les jeunes des banlieues et leurs grands frères pourraient jouer un rôle dans les élections alors que tout le monde sait que le nombre d'immigrés en France n'augmente pas, que "le grand remplacement" relève du fantasme et du complot.
Nous regrettons que la police dans cette affaire ait le mauvais rôle. L'action des gardiens de la paix civile devrait-être orientée d'abord à la protection et à la sécurité des personnes. Pourquoi les anti fa et blacks blocs viennent-ils provoquer, lancer des pavés, blesser des policiers, tenter de les incendier avec des cocktails Molotov?

Une théorie du complot serait que si la population fraternisait avec la police. Les élus seraient alors obligés de rendre des comptes et que ce serait ce qu'ils ne voudraient pas qu'il arriva. Il faut être con quand même pour croire cela.

Péages autoroutiers péage autoroutier

Une façon de luter contre le pouvoir en place serait de neutraliser les péages d'autoroute. Il ne faudrait pas abîmer du matériel ni brûler les péages, le vandalisme et la casse sont condamnables et ne profitent pas au mouvement des gilets jaunes, bien au contraire. Ce sont des casseurs professionnels et des provocateurs qui s'invitent pour entraîner les gilets jaunes et les discréditer ils sont à la solde de certains milliardaires qui veulent que rien ne change et pour cela servent Macron.

Ce serait bien de trouver un moyen de décourager les grandes entreprises autoroutières de s'engraisser sur le dos des automobilistes.

L'état devrait pouvoir fixer le prix des péages à partir des résultats des entreprises et en limitant les dividendes versés à 2% du capital investi. Une mauvaise gestion visant à dilapider l'argent au profit d'amis et de prêtes nom serait également sanctionner financièrement pu par révocation.

A exiger du parlement européen

1) Exclure l'Irlande et le Luxembourg qui favorisent délibérément l'évasion fiscale avec le soutien de l'UE 
2) Tous les pays de l'euro doivent pouvoir emprunter directement à la BCE

Si les peuples européens obtenaient seulement ces 3 mesures l'économie de l'Europe bondirait en avant débarrassée des vampires suceurs d'euros.  (17% était le taux d'endettement de la France en 1969 et de Gaulle venait de réaliser de très très grands travaux : 1 CES par jour, le nucléaire, les logements HLM, la disparition des pauvres et des bidonvilles etc.)

Nous reprenons un texte du site aupresident.c-net.fr

La véritable urgence à exiger du gouvernement

    1) Lutte immédiate contre l’évasion fiscale
    2) Retour à l’emprunt à la banque centrale
    3) Remboursement de la dette
    4) Le Referendum d’Initiative Citoyenne

Les demandes de bases c’est d’être mieux payé et moins taxé pour mieux vivre. Sans les 4 mesures ci-dessus le budget des français sera toujours en déséquilibre et quelque soient les promesses elles seront mensongères. Il faut s’attaquer au vrai problème. Les gens malhonnête disent que les dettes ne se remboursent pas, regardez le peuple grec comme il est heureux de ne pas rembourser!

On vous dira c’est difficile, "mensonge", pour l’évasion fiscale il suffit de supprimer les lois d’optimisations, de mettre une peine plancher de 3 ans ferme de prison aux fraudeurs à plus de 1 million et de couper les relations avec les paradis fiscaux à commencer par l’Irlande et le Luxembourg que l’Europe garde en son sein pour servir les milliardaires escrocs (pas escrocs puisque c’est légal, les représentant du peuple trahissent le peuple), ça aussi est à changer avec le RIC en attendant une constitution pour la première démocratie représentative de France.

Pour l’emprunt direct à la BCE ce sera difficile, les milliardaires ne lâcheront pas leur os facilement, il faut s’unir avec les peuples des pays de l’euro.

Pour le RIC aussi nos représentants qui ont refusé le casier judiciaire vierge refuseront toujours d’être contrôlés. Raison de plus pour insister.

Il faut que tous les gilets jaunes qui n'approuvent pas les violences et les casseurs dont ils sont victimes se serrent les coudes et appellent tous les français qui ne bénéficient pas des privilèges exorbitants des plus riches, c'est à dire au moins 80% des français, de les rejoindre. Le gouvernement veut tout mélanger et opposer les réclamations individuelles ou corporatistes afin de diviser les gens, cette fameuse méthode pour régner. Ils avaient réussi à opposer la gauche et la droite et l'extrême gauche est devenue irrécupérable à cause de la haine qu'elle a développé, alors stoppe à la division. Je ne parle pas de l'extrême droite qui est presque inexistante en France le rassemblement national n'en a jamais fait parti même si on peu dire que son prédécesseur fleurtait avec ces extrêmes, même Jean Marie Le Pen n'a jamais voulu génocider quiconque Faire croire le contraire à partir de mauvais jeux de mots certes critiquables c'était outrancier. c'est Bernard Tapie qui s'était rendu à une réunion du FN a Marseille et pavait proposé lui-même de mettre les immigrés dans des bateaux et de couler ces bateaux. Une fois la surprise passée il avait du fuir la salle, voilà la vérité.

Diaboliser le rassemblement national est bien pratique pour des dirigeants qui ont prouvé maintes fois leur volonté de privilégier les riches même le parti socialiste en est là. Il s'est disloqué pour cette raison, il n'est plus crédible même si ceux qui restent sont de bonne foi. Il n'avait pas vendu Alstom à Général Electrique lui ni SFR à Patrick Drahi avec son siège planqué au Luxembourg. 


Si l'Europe servait les peuples européens elle aurait exclu l'Irlande et le Luxembourg de ses membres. Elle autoriserait les pays de l'Euro à emprunter directement à la BCE à taux très faible ou même négatifs comme la BCE le fait avec les banques privées.

Pauvres peuples européens trop naïfs.



Raymond Devos nous dit la vérité sur nous même,
nous  sommes  fous  et  les  banquiers  en profitent



« Les Prédateurs : des milliardaires contre les États » Denis Robert

Deux milliardaires discrets passés maîtres dans l’art de piller les États : le Canadian Pierre Desmarais et le Belge Albert Frère. Impliqués dans le rachat de GDF par Suez, le scandale de la vente de Quick à caisse des dépôs et des consignations à plus de 2 fois sa valeur, dans le scandale UraMin, et le scandale Petrobas au Brésil.  

Suite >>>
Toute ressemblance avec qui ou quoi que ce soit serait tellement fortuite que ce n'est même pas la peine d'y penser.
Clics 30688
 

Total des visiteurs  :    21927   dont aujourd'hui :   7    En ligne actuellement :  1      Total des clics   43693